prompt

prompt

prompt, prompte [ prɔ̃(pt), prɔ̃(p)t ] adj.
• 1540; « prêt, disposé à » 1205; lat. promptus
IQui agit ou se produit tôt.
1Qui agit, fait (qqch.) sans tarder. — PROMPT À [ prɔ̃a ]. « Il était violent, généreux, prompt à l'injure, prompt aux excuses » (Duhamel). (Suivi de l'inf.) « il est vaillant et prompt à dégainer » (Gautier). Fig. « Toutes les passions les plus dangereuses, les plus promptes à fermenter » (Rousseau). Absolt Avoir la main prompte (à frapper). leste. Avoir le geste prompt : être rapide à agir (donner de l'argent, etc.).
2(Choses) Qui ne tarde pas à se produire, qui survient rapidement. Je vous souhaite un prompt rétablissement. De prompts secours. immédiat. Avoir la repartie prompte. « Ils sont à l'âge des conclusions promptes » (A. Gide). hâtif. Un changement si prompt. brusque, instantané, soudain.
IILittér. Qui agit ou se produit vite.
1(Personnes) Vieilli Qui met peu de temps à ce qu'il fait. rapide. Serviteur prompt et zélé. diligent, empressé.
« un coup d'œil prompt qui saisit les choses » (Diderot).
2Qui est exécuté, s'accomplit en peu de temps; qui demande peu de temps. rapide. « C'est un mets sain, savoureux, appétissant, de prompte confection » (Brillat-Savarin).
3Qui se meut avec rapidité. Prompt comme l'éclair, comme la foudre : très rapide, instantané.
Loc. « L'esprit est prompt, et la chair infirme » (Pascal) :l'esprit est ardent au bien, mais la chair est sans force pour en suivre les aspirations.
4Vx Qui passe ou se passe très vite. 1. bref. « Nous rappelons le passé pour l'arrêter comme trop prompt » (Pascal). Sa joie fut prompte, de courte durée.
⊗ CONTR. Appesanti, lent, pesant. Patient.

prompt, prompte adjectif (latin promptus, prêt) Littéraire Qui agit vite, qui se trouve vite dans tel état : Vous avez été trop prompt à répondre. Qui est rapide dans ses actes : Un employé prompt et zélé. Qui ne se fait pas attendre, qui survient à propos, sans délai et sans hésitation : Avoir la repartie prompte. Qui est de courte durée : Sa joie fut prompte, c'était une fausse nouvelle.prompt, prompte (difficultés) adjectif (latin promptus, prêt) Littéraire Prononciation [&ph100;ʀ̃], [&ph100;ʀ̃&ph104;], sans prononcer le second p. Les dérivés promptement et promptitude se prononcent le plus souvent aujourd'hui [&ph100;ʀ̃&ph100;&ph104;ə&ph97;̃] et [&ph100;ʀ̃&ph100;&ph104;&ph93;&ph104;&ph109;&ph88;], en faisant entendre le groupe -pt-. Au masculin, on prononce [&ph100;ʀ̃], rimant avec tronc, sans faire entendre le t. ● prompt, prompte (expressions) adjectif (latin promptus, prêt) Littéraire Prompt comme l'éclair, comme la foudre, très rapide, quasi instantané. Souhaiter un prompt rétablissement à quelqu'un, lui souhaiter de se rétablir très vite, de recouvrer sans délai sa bonne santé. ● prompt, prompte (synonymes) adjectif (latin promptus, prêt) Littéraire Qui agit vite, qui se trouve vite dans tel état
Synonymes :
- empressé
- expéditif
- pressé
Contraires :
- mou
- négligent
Qui est rapide dans ses actes
Synonymes :
Contraires :
Qui ne se fait pas attendre, qui survient à propos...
Synonymes :
- immédiat
Qui est de courte durée
Synonymes :
Contraires :

prompt, prompte
adj.
d1./d Qui s'effectue rapidement, sans tarder. Le prompt rétablissement d'un malade.
d2./d Qui montre de la rapidité, de la vivacité dans son comportement, ses réactions. Avoir l'esprit prompt.
Par ext. Avoir l'humeur, la main, la repartie prompte. Syn. rapide.

⇒PROMPT, PROMPTE, adj.
A. —[En parlant d'un animé]
1. Qui agit ou réagit sans tarder, avec vivacité. Synon. diligent, rapide, vif. Voyant le dieu faire son butin, Une prompte abeille accourt et le pique (LECONTE DE LISLE, Poèmes ant., 1852, p.169). Il me trouvait très-adroite, très-prompte et sachant vaincre la douleur et le dégoût quand il le fallait (SAND, Hist. vie, t.3, 1855, p.331).
En partic. D'humeur ou de caractère vif. Synon. bouillant, impétueux:
1. Suzanne avait le caractère hardi; elle était prompte, irréfléchie; le moindre jeu près d'elle aussitôt s'animait. C'est avec elle que je jouais le plus volontiers, et avec Louise lorsque celle-ci ne boudait point, car elle était de caractère plus inégal et inquiet que ses deux soeurs.
GIDE, Si le grain, 1924, p.411.
a) Prompt à + subst.
Rapide à. Prompt à l'attaque, à la course. Et elle était si prompte à la riposte, qu'il ne pouvait même plus arriver jusqu'à son vêtement (ZOLA, E. Rougon, 1876, p.118).
Qui se laisse aller rapidement à. Prompt à la colère, au découragement. Vous la sentez là, fantasque, spontanée (...) et prompte à l'enthousiasme et à la haine (ADAM, Enf. Aust., 1902, p.218).
b) Prompt à + inf. Être prompt à s'alarmer, à se décourager, à s'émouvoir, à se mettre en colère. Il est prompt à servir ses amis (Ac. 1835-1935). Colères et prompts à s'irriter, je les ai vus sans cesse le poignard à la main (Voy. La Pérouse, t.2, 1797, p.193). Vous êtes prompte à sentir, prompte à pleurer, prompte à me consoler (E. DE GUÉRIN, Lettres, 1835, p.95).
c) Prompt en ou dans. Là! là! doucement! Vous êtes prompt en paroles, bon ermite (FLAUB., Tentation, 1849, p.282). Le sportif vit dans l'action, ce qui le rend efficace, dynamique et aussi prompt dans ses réflexes que dans ses jugements et ses décisions (Éduc. phys., 1941, p.105).
d) [Suivi d'une compar.] Prompt comme l'éclair, comme une flèche. Le petit homme, prompt comme le tonnerre, s'élança sur le montagnard (HUGO, Han d'Isl., 1823, p.512). Chevaux prompts comme la foudre (GROUSSET, Croisades, 1939, p.271).
2. [P. méton.; l'adj. est gén. postposé]
a) [En parlant du comportement d'une pers.] Synon. leste. Allure, démarche prompte; mouvement prompt. Il observe curieusement les détails, et son coup-d'oeil est prompt, sûr et délié (CHATEAUBR., Génie, t.2, 1803, p.86). Elle m'agace, avec ses cils baissés, qu'elle relève par instants, laissant échapper un regard prompt, comme une ablette qui se faufile entre les roseaux (H. BAZIN, Vipère, 1948, p.204):
2. M. de Loménie de Méjouls aimait à se déculotter en public. (...) d'un geste prompt de la main droite, il lâchait ses bretelles, tandis que la gauche relevait le pan de sa chemise.
ARAGON, Beaux quart., 1936, p.30.
Prompt à + inf. [Alexis] avait le regard agile, la main prompte à saisir les belles occasions (AYMÉ, Jument, 1933, p.149).
Avoir la main prompte (à frapper). Être vif, s'emporter au point de frapper facilement. Colère et bon, plein d'orgueil impérial, il [le général Montcornet] a la causticité du soldat, la répartie prompte et la main plus prompte encore (BALZAC, Paysans, 1844, p.18).
b) [En parlant des facultés d'une pers.] Attention prompte et soutenue; intelligence prompte. Génie facile et prompt qui devinait tout, à la fois, sans étude (VIGNY, Serv. et grand. milit., 1835, p.165).
Esprit prompt. Esprit qui comprend et saisit aisément, rapidement. Il avait l'esprit prompt et comprenait à demi-mot (ROLLAND, J.-Chr., Adolesc., 1905, p.353).
♦[P. allus. à Matth. XXVI, 41 et Marc XIV, 38] L'esprit est prompt mais la chair est faible.
B. —[En parlant d'un inanimé; l'adj. est souvent antéposé]
1. Qui se produit sans tarder, qui survient rapidement. Prompt départ, retour, secours, succès; prompte exécution, guérison, réponse; mort prompte; changement prompt et radical. Le ministre de la guerre est chargé de prendre toutes les mesures nécessaires pour la prompte exécution du présent décret (Décret convention nationale, 1793 ds Rec. textes hist., p.72). Croyez aux voeux sincères que je fais pour votre prompt rétablissement (DUMAS fils, Dame Cam., 1848, p.282).
En partic.
a) Qui a un caractère de rapidité. Tu as souffert, non pas plus que moi sans doute, mais de manière plus prompte et plus brutale. Et, très vite, plus vite que moi, tu as trouvé délivrance et consolation (DUHAMEL, Maîtres, 1937, p.25).
b) Vieilli. Qui fait effet en peu de temps. Remède prompt. Par ce traitement prompt et actif on prévient la paralysie (GEOFFROY, Méd. prat., 1800, p.188).
2. Littér. Qui passe, se passe très vite. Synon. bref, court, rapide. Joie prompte; un prompt printemps. J'accepte le défi: nous combattons; l'éclair Est moins prompt dans les cieux qu'en mes mains n'est le fer (BAOUR-LORMIAN, Ossian, 1827, p.106).
Vin prompt à boire (vieilli). ,,Vin qui se boit dans la primeur`` (Ac. 1835, 1878).
REM. Prompt-bourgeon, subst. masc., bot. Rameau secondaire qui se développe de manière prématurée sur un bourgeon de l'année. Les pluies, les vents d'automne dépouillent enfin la vigne de ses feuilles. Les prompts-bourgeons qui n'ont pas eu le temps de mûrir leur bois sont détruits (LEVADOUX, Vigne, 1961, p.17).
Prononc. et Orth.:[], fém. []. MARTINET-WALTER 1973: [], []. V. promptement. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. 1174 prons en pechié «enclin au péché» (GUERNES DE PONT-STE-MAXENCE, S. Thomas, 977 ds T.-L.); 2. a) ca 1485 «qui met peu de temps à ce qu'il fait» (Myst. du V. Testament, éd. J. de Rothschild, 6209); b) 1616 «qui se met facilement en colère» (A. D'AUBIGNÉ, Tragiques, Princes, 37 ds OEuvres, éd. H. Weber, p.55); c) 1690 avoir la main prompte (FUR.); 3. 1540 «(chose) qui survient rapidement» (N. HERBERAY DES ESSARTS, Amadis, éd. H. Vaganay, p.48); 4. 1580 «qui saisit, qui comprend vite» (MONTAIGNE, Essais, II, 12, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p.564); 5. 1662 «(chose) qui passe vite» (PASCAL, Pensées, éd. L. Lafuma, 1963, § 47, p.506). Empr. au lat. promptus «visible, manifeste; prêt, disponible, disposé à, résolu à». Fréq. abs. littér.:1561. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 3363, b) 2056; XXes.: a) 1689, b) 1650.

prompt, prompte [pʀɔ̃, pʀɔ̃t]; cour. [pʀɔ̃pt]; au fém., aussi [pʀɔ̃pt] adj.
ÉTYM. 1530; 1205, prons « prêt, disposé à » encore au XVIIe, → Étendard, cit. 4, Racine; lat. promptus.
(Style soutenu ou littér.).REM. En épithète, prompt est plus souvent placé après le nom, sauf au sens I, 2, a.
———
I Qui agit ou se produit tôt.
1 (Personnes). Qui agit, fait les choses sans délai, sans tarder.Prompt à… [pʀɔ̃a], suivi de l'inf. (toujours après le nom). || Un homme prompt à se décider. || « L'habitude (cit 39) de penser nous rend plus prompts à tout voir » (Joubert).Prompt à…, suivi d'un nom. || Femme prompte au découragement (→ Impossible, cit. 22), à la réplique (→ Matrone, cit. 3), à la riposte (→ Grivois, cit. 5). || Population (cit. 6) prompte aux explosions.
1 À choisir un mari vous êtes un peu prompte.
Molière, l'École des femmes, II, 5.
2 Faites-vous des amis prompts à vous censurer (…)
Boileau, l'Art poétique, I.
3 (…) il est vaillant et prompt à dégaîner (…)
Th. Gautier, Préface de Mlle de Maupin, éd. critique Matoré, p. 11.
4 Il était violent, généreux, prompt à l'injure, prompt aux excuses.
G. Duhamel, Salavin, III, III.
Par ext. || Intelligence aiguë (cit. 15), mais prompte à se lasser. || Les passions les plus promptes à fermenter (→ Élever, cit. 40). || Vertu prompte à s'effaroucher (cit. 7).
5 Quoi ! ce rêve d'une âme à s'enflammer trop prompte (…)
Lamartine, Jocelyn, V, 6 août 1795.
Esprit prompt à comprendre, à concevoir.Absolt. || Esprit prompt (→ Aérien, cit. 1; modeler, cit. 8). || Intelligence (cit. 5) prompte.
6 N'avons-nous pas l'esprit plus éveillé, la mémoire plus prompte, le discours plus vif en santé qu'en maladie ?
Montaigne, Essais, II, XII.
Loc. (1690). Avoir la main prompte (à frapper). Leste. — ☑ (Fin XVIe). Vx. Avoir l'humeur prompte (à s'irriter), être prompt (à la colère). Emporter (cit. 46), irascible, susceptible.
2 (XVIe). Choses. a (Avant le nom). Qui ne tarde pas à se produire, qui survient rapidement. Rapide. || Je vous souhaite un prompt rétablissement. || Une prompte réponse (→ Épancher, cit. 20). || Le prompt accueil fait à sa demande (→ Note, cit. 31). || Général habitué à une prompte victoire (→ Balancer, cit. 22). || L'attente (cit. 2) d'une prompte mort.De prompts secours. Immédiat (→ Expéditif, cit. 2). || Devoir son salut à de promptes et savantes dispositions (cit. 5).
b (Après le nom). || Avoir la repartie prompte ( Riposte). || Être à l'âge des jugements prompts, des conclusions promptes. Hâtif (→ Nuance, cit. 8).Un changement si prompt. Brusque, instantané, soudain (→ Front, cit. 19).
7 Cet amour est bien prompt (…) c'est un effet (…) de votre grande beauté, et l'on vous aime autant en un quart d'heure, qu'on ferait une autre en six mois.
Molière, Dom Juan, II, 2.
8 Elle s'était prise d'un goût trop prompt et trop vif pour être excusable mais où le cœur entrait du moins autant que les sens (…)
Rousseau, les Confessions, VI.
9 Jeune homme, il avait aperçu Julie au théâtre (…) et décidé, sans la connaître, qu'elle serait sa femme (…) ce sentiment si prompt avait duré sans décroître depuis vingt ans (…)
J. Chardonne, les Destinées sentimentales, p. 127.
———
II Qui agit ou se produit vite.
1 (Personnes). Vieilli (après le nom). Qui met peu de temps à ce qu'il fait. Rapide. || Serviteur prompt et zélé. Diligent (cit. 4), empressé.C'est un homme prompt dans tout ce qu'il fait (Académie). || Matelot prompt à la manœuvre (→ Cordage, cit. 3).Être prompt dans ses jugements. Expéditif (→ Légèreté, cit. 5).Par ext. || « Un coup d'œil prompt qui saisit les choses et abrège les observations » (cit. 13, Diderot).
(1587). Vx. Qui fait de l'effet en peu de temps. || Poison, remède prompt. Actif (→ aussi Plus, cit. 79).
2 (Choses). Souvent avant le nom; littér. Qui est exécuté, s'accomplit en peu de temps; qui demande peu de temps. Rapide. || Mets de prompte confection (→ Fondue, cit. 1; et aussi penchant, cit. 2).« Et les plus prompts moyens de gagner leur faveur… » Court (→ Flatter, cit. 23, Molière).
3 Qui se meut avec rapidité. || « Au toucher des vents prompts et des brises profondes ». Impétueux (→ Frémissant, cit. 4, Verhaeren).Prompt comme l'éclair, comme une flèche, comme la foudre… (→ aussi Embraser, cit. 6).
10 Mais dès que son regard plus terrible et plus prompt
Qu'une flèche, eut atteint le redoutable don (…)
A. de Musset, Premières poésies, « Don Paez », II.
(1680). Par ext. Après le nom. Qui a un caractère de rapidité, de vivacité. || Le pas (1. Pas, cit. 45, Buffon) du cheval doit être prompt. || Démarche prompte. Agile, allègre, leste. || Son allure se fit plus prompte ( Accélérer). || Mouvements prompts de l'écureuil. Preste (→ Grimper, cit. 3). || Geste (1. Geste, cit. 12) prompt. Brusque.
11 D'une main prompte, Buteau lui arracha le bâton, qu'il envoya sous l'armoire (…)
Zola, la Terre, IV, II.
4 Fig. (après le nom). Personnes. Qui est ardent, fougueux, qui a de la rapidité et de la vivacité dans son comportement. Bouillant, impétueux.
12 Comme il (le Germain) est moins prompt, il est moins sujet à l'impatience et aux éclats déraisonnables (…)
Taine, Philosophie de l'art, t. I, p. 235.
13 Jeune, il était plein de verve, prompt, homme à caprices et aux nerfs violents (…)
André Suarès, Trois hommes, « Ibsen », III.
Loc. L'esprit est prompt, et la chair (cit. 46) infirme (faible) : l'esprit est ardent au bien, mais la chair est sans force pour suivre les aspirations de l'esprit.
5 (Après le nom). Qui passe ou se passe très vite. Bref. || Nous rappelons le passé pour l'arrêter comme trop prompt (→ Anticiper, cit. 1, Pascal). || Sa joie fut prompte, de courte durée.
CONTR. Appesant, lent, pesant. — Patient.
DÉR. Promptement.
COMP. Prompt-bourgeon.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Нужен реферат?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • prompt — prompt, ompte (pron, pron t ; au masculin, le t se lie : pron t à...) adj. 1°   Qui ne tarde pas, soudain. •   Leur abord fut bien prompt, leur fuite encor plus prompte, CORN. Cid, IV, 1. •   Par un prompt désespoir souvent on se marie, Qu on s… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • prompt — PROMPT, Ă, prompţi, te, adj. (Despre oameni) Care acţionează repede şi la timp. ♦ (Despre fapte, acţiuni etc.) Care se produce repede, fără întârziere. – Din fr. prompt, lat. promptus. Trimis de oprocopiuc, 09.05.2006. Sursa: DEX 98  Prompt ≠… …   Dicționar Român

  • Prompt — (pr[o^]mt; 215), a. [Compar. {Prompter}; superl. {Promptest}.] [F. prompt, L. promptus, properly, brought forth (to light or view), hence, visible, evident, at hand, ready, quick, p. p. of promere to take or bring forth; pro forth + emere to take …   The Collaborative International Dictionary of English

  • prompt — PROMPT, [promp]te. ad. Soudain, qui ne tarde pas long temps. Il est opposé à lent. Un prompt retour. je vous souhaite un heureux voyage & un prompt retour. rendre une prompte réponse. avoir la repartie prompte. On dit, Avoir l esprit prompt,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Prompt — is an adjective meaning quick or on time , or a verb meaning to lead someone .* Command prompt, in computing, one or more characters in a command line interface to indicate that the computer is ready to accept typed input * Prompt (theatre) or… …   Wikipedia

  • prompt´ly — prompt «prompt», adjective, verb, noun. –adj. 1. ready and willing; on time; quick: »Be prompt to obey. But he learns to tell time much earlier than he learns to be prompt (Sidonie M. Gruenberg). SYNONYM(S): punctual. See syn. under ready. (Cf. ↑ …   Useful english dictionary

  • prompt — Adj std. (17. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. prompt(e), das auf gleichbedeutendes l. prōmptus zurückgeht (zu l. prōmere hervornehmen , das zu l. emere nehmen gebildet ist).    Ebenso nndl. prompt, ne. prompt, nfrz. prompt, nschw. prompt,… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • prompt — Prompt, Prest et appareillé, Promptus. Prompt rhetoricien, Extemporalis rhetor. Un courage prompt et disposé à la guerre, Animus alacer ad bellum suscipiendum. Estre plus prompt, ou prest à regarder à son danger, Promptiorem esse ad sua pericula …   Thresor de la langue françoyse

  • Prompt — Prompt, n. (Com.) A limit of time given for payment of an account for produce purchased, this limit varying with different goods. See {Prompt note}. [1913 Webster] To cover any probable difference of price which might arise before the expiration… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • prompt — prompt; prompt·er; prompt·ly; prompt·ness; …   English syllables

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”